La pollution à New York

New York est l'une des dix plus grandes villes du monde. Elle abrite un très grand nombre de personnes et d'activités économiques et industrielles, ce qui entraîne un niveau élevé de pollution.
Qu'est-ce que la pollution ?

La pollution est la destruction de l'écosystème par l'introduction d'entités ou de rayonnements qui modifient le fonctionnement de l'écosystème.

Sources de pollution

Elle est due à un niveau élevé d'ozone. L'ozone est un gaz polluant créé dans l'atmosphère à partir de polluants précurseurs qui réagissent à la lumière du soleil. La ville de New York a été déclarée "non conforme" en raison de ses niveaux de pollution. Les mesures de confinement adoptées pour survivre à la pandémie de COVID-19 ont permis de réduire de 25 % la pollution à NY, mais le taux de pollution reste élevé.

En effet, les bâtiments sont responsables de 40 % des émissions de carbone. Façades de verre scintillant au soleil, ils induisent une consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre. Selon certaines études, environ 3000 décès et 2000 hospitalisations sont enregistrés à cause de la pollution, 3200 décès ont déjà été enregistrés pour l'année 2021 à cause de la pollution.

Conséquences de la pollution

Il nous est révélé que 10% des consultations hospitalières pour asthme sont les conséquences de la pollution à l'ozone. On note également une multiplication des cas de cancers, la recrudescence des maladies coronariennes. Les hommes ne sont pas les seuls à être touchés par la pollution atmosphérique. Elle touche également les plantes, les animaux et les bâtiments. Suite à des épisodes de pollution à l'ozone, on constate une apparition de taches sur les feuilles des arbres ; une exposition prolongée peut entraîner un ralentissement de la croissance et un affaiblissement des organismes.

A lire :   La sieste : quels sont ses avantages ?

La pollution atmosphérique affecte également la faune : on assiste ainsi au déclin de certaines populations pollinisatrices, aux difficultés de certaines espèces à se reproduire ou à se nourrir. Elle modifie la physiologie des organismes, l'anatomie et les caractéristiques du biotope des populations du milieu.
Il est donc important de se protéger contre la pollution atmosphérique. Pour cela, il faut s'informer régulièrement des pics de pollution afin de se préparer en conséquence, se déplacer en transports en commun ou adopter un mode de déplacement qui pollue le moins ; il faut également pratiquer un sport en plein air, c'est-à-dire loin de la ville, pour aérer son intérieur, consommer des antioxydants afin de renforcer ses défenses immunitaires.